Les entrepreneurs ont-ils « droit à la déconnexion » ?

Le droit à la déconnexion fait ce mois-ci son entrée dans le code du travail. Avec l’usage des smartphones, des tablettes et des ordinateurs portables, il est aujourd’hui possible de se connecter en permanence à son travail. La frontière vie pro/vie perso est devenue poreuse, les temps de travail ne sont plus continus,  et il est parfois difficile de fixer une limite à l’investissement professionnel. Avec la nouvelle loi travail, les entreprises auront le devoir de mettre en place des instruments de régulation de l’outil numérique pour assurer le respect des temps de repos et de congés ainsi que l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle et familiale de leurs salariés. 

Mais qu’en est-il pour les entrepreneurs ? Avons-nous droit à la déconnexion ?

Quand on est son propre patron, les outils numériques facilitent énormément le travail et nous permettent de gérer plusieurs aspects de nos vies quel que soit le lieu où l’on se trouve. Nos clients peuvent nous joindre où que nous soyons et obtenir une réponse rapide à leur demande. Comme tout progrès, un outil en fonction de l’utilisation que l’on en fait engendre également des effets indésirables. Hyper-connectés et passionnés par nos activités, nous sommes joignables en continu ou du moins nos clients peuvent le penser. S’attendant à obtenir une réponse rapide à leurs demandes certains frisent parfois l’indélicatesse, voire le harcèlement en multipliant textos le week-end, mails et appels téléphoniques.

La technologie devient alors source d’une pression accrue quand ce n’est pas une forme d’addiction que l’on mesure pleinement quand l’on arrive en « zone blanche », non couverte par notre opérateur de téléphonie ou sans accès au wifi.

Comment se tenir à l’abri de ces dérives pour être bien dans son travail et maintenir la qualité de ses relations ?

Je vous invite à profiter de la pause estivale pour visiter ce thème et regarder si vous ne gagneriez pas à instaurer une « zone tampon » pour maintenir les conditions nécessaires à votre équilibre et à votre performance. Voici quelques questions pour vous aider à mieux cerner vos pratiques et à réfléchir à ce qui vous conviendrait le mieux :

  • Avez-vous des horaires de travail définis (jours/heures) ?
  • Que ressentez-vous quand vous n’avez plus d’accès au réseau ou au wifi ?
  • A quels moments êtes-vous joignable pour vos clients ?
  • Avez-vous identifié dans votre semaine des plages de travail « au calme » ?
  • Si vous travaillez à domicile avez-vous un bureau isolé du reste de la maison ?
  • Avez-vous identifié des espaces de ressourcement (activité sportive, loisirs ou temps en famille) ?
  • Prenez-vous des vacances régulièrement ?

Vous souhaitez prendre du recul et instaurer un changement dans vos pratiques ? Vous souhaitez être accompagné ? Contactez-moi pour un diagnostic gratuit de vos besoins au 06 72 04 27 60.

Découvrir Le coaching de Dirigeants Outdoor
Projet de loi travail : droit à la déconnexion
 (site du Ministère du Travail)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s